Les signes qui ressemblent ou “Moutachâbihât”

Que faut-il entendre quand le Coran évoque les versets ou signes “MOUHKAMÂT” et “MOUTACHÂBIHÂT ? “Oumou-l-Kitâb” ou “mère du Livre” : est-ce la Fâtiha ? Y a-t-il un lien entre “AL MOUHKAMÂT” et les lettres en début de certaines sourates ? Pourquoi ces fameuses lettres sont-elles en aparté ? Qui connaît l’exégèse des versets ? Qui pourra reconnaître le Maître du Temps et le Messie (paix sur eux) ?

Verset 25 de la sourate 2 « Al-baqara »

C’est Lui qui a fait descendre sur toi le Livre : il s’y trouve des versets sans équivoque, qui sont la base du Livre, et d’autres versets qui ressemblent. Les gens, donc, qui ont au cœur une inclination vers l’égarement, mettent l’ accent sur les versets qui ressemblent cherchant la dissension en essayant de leur trouver une interprétation, alors que nul n’en connaît l’interprétation, à part Dieu, et ceux qui sont bien enracinés dans la science disant : « Nous y croyons : tout est de la part de notre Seigneur ! » Mais, seuls les doués d’intelligence s’en rappellent.

Verset 7 de la sourate 3 « Ali Imran » :

Annonce à ceux qui croient et pratiquent de bonnes œuvres qu’ils auront pour demeures des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux ; chaque fois qu’ils seront gratifiés d’un fruit des jardins ils diront : « C’est bien là ce qui nous avait été servi auparavant ». Nous leur avons donné ceux qui ressemblent ; ils auront là des épouses pures, et là ils demeureront éternellement.

Versets 1-2-3-4 de la sourate 43 « Az-zukhruf » :

H’â, Mîm.
Par le Livre explicite !
Nous en avons fait un Coran arabe afin que vous raisonniez.
Il est auprès de Nous, dans l’Ecriture-Mère (l’original au ciel), sublime et rempli de sagesse.

 

Commentaires

Commentaires