PERQUISITION au Centre Zahra // vidéo interdite

Alors que les analyses journalistiques concernant l’opération de police fort médiatisée dont a été dernièrement victime le Centre Zahra France, ainsi que ses membres, font état d’un coup de pression exercé contre la République Islamique d’Iran, suspectée à tort de vouloir créer le désordre chez nous, les raisons de ces perquisitions dignes d’un film hollywoodien sont probablement toutes autres. comme vous le savez, nous dénonçons depuis de nombreux mois ce projet NEOM, dont nous avons expliqué les véritables enjeux, apparents et cachés, mettant ainsi en péril des intérêts majeurs, tant du point de vue économique, qu’eschatologique.

Compte tenu de notre audience croissante et de l’engouement qu’a suscité notre travail sur ce sujet à travers le monde entier, il était certain qu’une réaction à notre encontre serait à prévoir de la part des promoteurs de ce projet. Ces derniers, qui préfèrent rester dans l’ombre dans leur rôle habituel de marionnettistes, n’ont certainement pas apprécié que le Centre Zahra France et le Parti Anti Sioniste dévoilent au grand jour leurs intentions maléfiques.

Les autorités françaises ont certainement subi des pressions afin de nous « mettre au pas », ce qui explique leur intervention très médiatisée, qui était une façon de répondre aux exigences wahhabo-sionistes, et tenter de préserver les contrats mirobolants que leur font miroiter les Al-Saoud concernant le projet NEOM.

Commentaires

Commentaires