Message du grand pèlerinage : L’Ayatollah Khamenei….

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Et louanges à Allah et salutations à Son Messager al-Mustafa, à sa lignée infaillible et bien-aimée et à ses compagnons choisis ! Allah, le Tout–Puissant, dit : « Et fais aux gens une annonce pour le Hadj. Ils viendront vers toi, à pied, et aussi sur toute monture, venant de tout chemin éloigné, pour participer aux avantages qui leur ont été accordés et pour invoquer le nom de Dieu aux jours fixés » [Coran 22 : 27-28].

Cette annonce céleste continue d’appeler les cœurs et invite encore l’humanité, depuis des siècles, à se rassembler autour de l’axe du monothéisme. Chacun est le destinataire de cet appel abrahamique et en est fier, même si certaines oreilles ne l’entendent pas, si certains cœurs en restent privés par négligence ou par ignorance, ou si certains ne peuvent se qualifier pour adhérer à ce festin mondial et perpétuel, et manquent cette opportunité pour une raison ou une autre.

Cette faveur vous a été octroyée aujourd’hui, et vous êtes entrés dans l’espace sécurisé du festin divin. A’rafât, Mach’ar, Mina, Safâ, Marw’a, Masdjid-al-Harâm et la Masdjid-an-Nabi, et chaque parcelle de ces lieux et de ces rituels constituent ensemble une chaîne de spiritualité et de transcendance morale, pour tout pèlerin qui sait apprécier la valeur de cette faveur et qui en tire le meilleur parti, afin de se purifier et d’en tirer profit pour le restant de sa vie.

Le point important qui attire l’attention et la sensibilité de tout homme réfléchi, est le fait qu’un lieu de rencontre perpétuel ait été défini dans un endroit précis et pour une durée limitée, pour tous les peuples et toutes les générations, et ce pour toutes les années. Cette unité de temps et de lieu est un des principaux mystères de l’obligation du Hadj. Sans aucun doute, l’une des manifestations saillante du verset « pour participer aux avantages qui leur ont été accordés » [Coran 22 : 28], est cette même rencontre annuelle des membres de l’Ummah Islamique, à côte de la Maison de Dieu. Ceci est le secret de l’unité islamique et le symbole de la volonté de l’islam pour l’établissement d’une communauté qui devrait se former à l’ombre de la Maison de Dieu, laquelle appartient à tout le monde : « aussi bien aux résident qu’à ceux de passage» [Coran 22 : 25].

Le Hadj dans ce lieu et durant cette durée limitée, toujours et chaque année, dans une annonce éloquente et une logique évidente, appelle les musulmans à l’unité. Ceci est à l’opposé de ce que veulent les ennemis qui, à toutes les époques et plus particulièrement à l’époque actuelle, ont incité et incitent toujours les musulmans à se combattre. Regardez aujourd’hui, le comportement des États-Unis arrogants et criminels. Leur politique principale consiste à déclencher des guerres au détriment de l’Islam et des musulmans. Leur souhait et leur but dans leurs efforts malicieux sont que les musulmans s’entretuent, que les oppresseurs attaquent les opprimés, que le front opprimé soit réprimé cruellement par l’intermédiaire d’un front d’oppresseurs qu’ils soutiennent, et que le feu de cette discorde dévastatrice s’attise. Les musulmans doivent être vigilants et déjouer cette politique maléfique. Le hadj est un terrain propice pour cette prise de conscience, et c’est justement la philosophie du rituel de Barâ’at, c’est-à-dire « le désaveu des mécréants et des arrogants » pendant le Hadj.

Le souvenir de Dieu est l’âme du Hadj. Partout, essayons de revivifier nos cœurs grâce à cette pluie de miséricorde, et d’enraciner dans nos cœurs, la foi et la confiance en Dieu, qui sont l’essence et la source du pouvoir, de la gloire, de la justice et de la beauté. C’est ainsi que nous vaincrons les complots de l’ennemi.

Chers pèlerins ! N’oubliez pas de prier pour l’Ummah Islamique et les opprimés en Syrie, en Irak, en Palestine, en Afghanistan, au Yémen, à Bahreïn, en Libye, au Pakistan, au Cachemire, en Birmanie et dans d’autres régions du monde, et demandez à Dieu de couper la main des États-Unis, des autres arrogants et de leurs cohortes !

Que les salutations soient sur vous et que la miséricorde d’Allah vous accompagne !

Sayed Ali Khamenei

Le 7 Dzul-Hadja 1439

Le 19 août 2018

Commentaires

Commentaires