Nos savants, les samaritains
Publié par le

Nos savants, les samaritains

Les savants, qui concourent à écrire le plus de livres, pensent que notre prophète Mohamed (saws) n’en avait pas écrit car il était « oummi »qu’ils traduisent par illettré.

Qu’en est-il réellement ? Pourquoi aucun prophète n’a laissé un livre autre que celui de Dieu ?

Ce phénomène est apparu près de 300 ans après la mort de notre prophète (saws). Ils ont commencé par écrire des hadiths basés sur ce qu’ils ont pu comprendre de la tradition de notre prophète (saws) et par la suite ils ont créé des écoles juridiques musulmanes.

Le livre de Dieu nous enseigne qu’une seule chose : revenir à l’unicité, « le tawhid ». C’est dans le tawhid qu’existe toute la science.

Gog et Magog, eux, nous apprennent « la liberté » de penser, de s’exprimer, d’écrire…, ainsi en divisant les Hommes, ils obtiennent leurs pouvoirs et l’Homme tombe dans l’idolâtrie.

Ces savants pensent, avec orgueil, compléter le Coran et cela est de l’associationnisme, du « shirk ».

De nos jours, des milliers de livres entourent le Coran qui devient alors de plus en plus délaissé.

 

Nos savants, les samaritains

Seyyed Yahia Gouasmi [juiz_sps buttons= »facebook, twitter, google, mail »]

 

telegramPour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join » En savoir plus: https://telegram.me/centrezahrafrance
20 décembre, 2013 Le Coran – Spiritualité, Les prophètes, Spiritualité
plus décembre 20, 2013

Commentaires Facebook