Le bon pays
Publié par le

Le bon pays

Quel livre prenons-nous dans les mains ? Avons-nous conscience lorsque nous prenons le Coran ? Quel est le bon pays ? Avons-nous une influence sur notre environnement ?

 

Quel est le bon compagnon ou le(a) meilleur(e) des frères ou sœurs ? Comment agir pour être témoin ? Quel message devons-nous délivrer aux gens ? Avons-nous de nous réformer ou attendons-nous demain ?

Louange à Dieu, louons-le et cherchons Son secours. Nous comptons sur Lui et nous prenons refuge auprès de Dieu contre les maux de nos âmes et nos mauvaises actions. Attestons qu’il n’y de Dieu que Dieu, l’Unique sans associé ; et que Mohammad (ص) est Son serviteur et Son messager. Il l’a envoyé avec la Bonne Direction et la religion de l’Essence afin de la faire apparaître sur toutes même si les hypocrites ne l’aiment point. Et il a fait de lui une miséricorde pour les mondes, un annonciateur de la Bonne Nouvelle, un avertisseur, un guide vers Dieu et un flambeau lumineux.

 

Ô vous qui croyez ! Soyez éveillés à Dieu et Dieu vous enseignera !

 

Dieu dit dans Son Saint Livre, le Coran : Sourate VII « Al-a’raf » :

 

Verset 58 :

 

« Le bon pays, sa végétation pousse avec la grâce de son Seigneur ; quant au mauvais pays, (sa végétation) ne sort qu’insuffisamment et difficilement. Ainsi déployons-Nous les enseignements pour des gens reconnaissants. »

 

Ali ibn Abi Talib (ع) aurait dit :

 

« Le meilleur de tes frères (amis) est celui qui t’appelle à parler vrai grâce à la véracité de ses paroles, et qui te guide vers les bonnes actions grâce à celles qu’il accomplit lui-même. »

 

Notre Dieu ! Guide-nous vers la voie droite, la voie de ceux que Tu combles de Tes bienfaits et non pas celle de ceux qui encourent Ta colère et les Egarés !

telegramPour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join » En savoir plus: https://telegram.me/centrezahrafrance
17 novembre, 2017 Discours du vendredi, Spiritualité
plus novembre 17, 2017

Commentaires Facebook