Discours du Vendredi 1er Mai 2015

Dieu dit dans Son Saint Livre, le Coran : Sourate XXXVIII « Sâd » : Verset 4 :

« Et ils s’étonnèrent qu’un avertisseur parmi eux leur soit venu, et les infidèles disent: « C’est un magicien et un grand menteur, » »

Louange à Dieu, nous Le louons, nous cherchons Son secours et nous comptons sur Lui. Nous cherchons refuge en Dieu contre les maux de nos âmes et nos mauvaises actions. Nous attestons qu’il n’y de Dieu que Dieu, l’Unique sans associé et que Mohammad (ص) est Son serviteur et Son messager, Il l’a envoyé avec la Bonne Direction et la religion de l’Essence afin de la faire apparaître sur toutes même si les hypocrites ne l’aiment pas et il a fait de lui une miséricorde pour les mondes, un annonciateur de la Bonne Nouvelle, un avertisseur, un guide vers Dieu et un flambeau lumineux.

Discours du Vendredi 1er Mai 2015

 

Verset 5 :

« Réduira-t-il les divinités à un Seul Dieu ? Voilà une chose vraiment étonnante ».

Verset 6 :

« Et leurs notables partirent en disant: « Allez-vous en, et restez constants à vos dieux: c’est là vraiment une chose souhaitable. »

Verset 7 :

« Nous n’avons pas entendu cela dans la dernière religion ; ce n’est en vérité que pure invention ! »

Seigneur accorde-nous la Miséricorde et la droiture dans nos affaires !

2nd discours :

De l’Imam Jafar Sadiq (ع) : le Messager de Dieu (ص) a dit :

« Trois caractéristiques, si elles sont ou l’une d’elle est présente(s) chez le croyant alors il sera sous l’ombre du trône le Jour où il n’y aura pas d’ombre sauf celle de Dieu :
– Un homme qui donne alors qu’il en avait besoin.
– Un homme qui donne et ne donne pas que si Dieu est satisfait.
– Un homme qui ne révèle pas le défaut de son frère avant qu’il n’ait enlevé ce défaut de lui-même. Chaque défaut qu’il ne préserve pas lui donne un défaut. Et l’homme est largement bien occupé avec son âme pour s’occuper de celle des autres.

Notre Dieu ! Guide-nous vers la voie droite, la voie de ceux que Tu combles de Tes bienfaits et non pas celle de ceux qui encourent Ta colère et les Egarés !

Commentaires

Commentaires