Discours du Vendredi 12 Septembre 2014

Dieu dit dans Son Saint Livre, le Coran : Sourate IV « An Nissa » : Verset 59 :

« O les croyants! Obéissez à Allah, et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement. Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-le à Allah et au Messager, si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleure interprétation (et aboutissement). »

Louange à Dieu, nous Le louons, nous cherchons Son secours et nous comptons sur Lui. Nous cherchons refuge en Dieu contre les maux de nos âmes et nos mauvaises actions. Nous attestons qu’il n’y de Dieu que Dieu, l’Unique sans associé et que Mohammad (ص) est Son serviteur et Son messager, Il l’a envoyé avec la Bonne Direction et la religion de l’Essence afin de la faire apparaître sur toutes même si les hypocrites ne l’aiment pas et il a fait de lui une miséricorde pour les mondes, un annonciateur de la Bonne Nouvelle, un avertisseur, un guide vers Dieu et un flambeau lumineux.

Discours du Vendredi 12 Septembre 2014

 

Il dit aussi dans la sourate 36 « Ya Sin » : Verset 12 :

« C’est Nous qui ressuscitons les morts et écrivons ce qu’ils ont fait [pour l’au-delà] ainsi que leurs traces. Et Nous avons dénombré toute chose dans un « imam » explicite. »

Verset 13 :

« Donne-leur comme exemple les habitants de la cité, quand lui vinrent les envoyés. »

Verset 14 :

« Quand Nous leur envoyâmes deux [envoyés] et qu’ils les traitèrent de menteurs. Nous [les] renforçâmes alors par un troisième et ils dirent: «Vraiment, nous sommes envoyés à vous. »

Verset 15 :

Mais ils [les gens] dirent: «Vous n’êtes que des hommes comme nous. Le Tout Miséricordieux n’a rien fait descendre et vous ne faites que mentir. »

Seigneur accorde-nous la Miséricorde et la droiture dans nos affaires !

2nd discours :

On a demandé à l’Imâm ar-Ridâ (ع) :

« Qui sont les meilleurs parmi les hommes ? ». L’Imâm (ع) a répondu : « Ils sont ceux qui se réjouissent lorsqu’ils font du bien, qui demandent pardon lorsqu’ils font du mal, qui remercient lorsqu’on leur donne, qui se patientent lorsqu’ils sont éprouvés et qui se contrôlent lorsqu’ils sont en colère ».

L’Imâm ar-Ridâ a dit (ع) :

« Aucun serviteur ne parachève l’essence de la foi avant de présenter trois qualités : Connaître la religion, savoir bien vivre (propre, ordonné…) et être patient face aux épreuves »

Notre Dieu ! Guide-nous vers la voie droite, la voie de ceux que Tu combles de Tes bienfaits et non pas celle de ceux qui encourent Ta colère et les Egarés !

Commentaires

Commentaires