Dieu, le Coran, le Maître du Temps
Publié par le

Dieu, le Coran, le Maître du Temps

En quoi le dialogue avec Dieu est-il important ? Doit-on avoir une relation intime avec le Messager de Dieu (ص) et ses héritiers (ع) ? Pourquoi certains disent « qu’est-ce que ce Messager qui va dans les marchés… ? » ? Quelles richesses les invocations cachent-elles ? Qui sont les 313 partisans du 12e héritier de la maison de la prophétie ? Quel est notre devoir envers le Maître du Temps ?

Louange à Dieu, nous Le louons. Nous cherchons Son secours et nous comptons sur Lui. Prenons refuge auprès de Dieu contre les maux de nos âmes et nos mauvaises actions. Attestons qu’il n’y de Dieu que Dieu, l’Unique sans associé ; et que Mohammad (ص) est Son serviteur et Son messager. Il l’a envoyé avec la Bonne Direction et la religion de l’Essence afin de la faire apparaître sur toutes même si les hypocrites ne l’aiment point. Et il a fait de lui une miséricorde pour les mondes, un annonciateur de la Bonne Nouvelle, un avertisseur, un guide vers Dieu et un flambeau lumineux.

 

Dieu dit dans Son Saint Livre, le Coran : Sourate XXV « Al-fourqane » :

Verset 7 :

« Et ils disent : « Qu’est-ce donc que ce Messager qui mange de la nourriture et circule dans les marchés ? Que n’a-t-on fait descendre vers lui un Ange qui eût été avertisseur en sa compagnie ? » »

Extrait de l’invocation de l’engagement :

« Notre Dieu, place-moi au rang de ses partisans, de ses aides, de ses défenseurs et de ceux qui s’empressent de satisfaire ses besoins, qui exécutent ses ordres, qui le défendent, qui précèdent sa volonté et qui tombent martyrs entre ses mains. »

Notre Dieu ! Guide-nous vers la voie droite, la voie de ceux que Tu combles de Tes bienfaits et non pas celle de ceux qui encourent Ta colère et les Egarés !

telegramPour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join » En savoir plus: https://telegram.me/centrezahrafrance
20 octobre, 2017 Discours du vendredi, Spiritualité
plus octobre 20, 2017

Commentaires Facebook