Invocation du Mercredi

Invocations de l’Imam Sadjad (p), invocation du Mercredi.

Au Nom de Dieu, le Tout -Miséricordieux, le Très -Miséricordieux

Dieu Prie sur Mohamed et sa Famille (AhlelBeyt).

 (1)Louange à Dieu qui a établi {la nuit comme un vêtement; Ie sommeil comme un repos et qui a établi le jour comme une résurrection.} (v.47, s. La Loi XXV). A Toi, la louange, pour m’avoir tiré de ma couche et si Tu l’avais voulu, Tu l’aurais rendue éternelle, d’une louange durable, continuelle, perpétuelle dont les créatures ne peuvent en faire le compte.

 (2)Mon Dieu, à Toi la louange pour avoir créé et formé harmonieusement ; pour avoir donné la mesure [à toute chose] et avoir décrété de façon arrêtée ; pour avoir fait mourir et avoir fait vivre ; pour avoir rendu malade et avoir guéri ; pour avoir donné la santé/salut et avoir mis à l’épreuve ; pour T’être tenu en majesté sur le Trône et avoir dominé sur le Royaume.

(3)Je T’invoque de l’invocation de celui dont les moyens se sont affaiblis, dont les ressources sont à bout, dont le terme approche, dont l’espoir en ce monde d’ici-bas a diminué, dont le besoin de Ta Miséricorde a augmenté, dont le regret de sa négligence est devenu immense, dont les faux-pas et les erreurs se sont multipliés, dont le repentir est devenu sincère pour Ta Face.

 (4)Aussi, prie sur Mohammed, le sceau des Prophètes et sur les gens de sa maison, les saints, les purs et accorde-moi l’intercession de Mohammed (que Dieu prie sur lui et sur sa famille) et ne me prive pas de sa compagnie car Tu es le plus Miséricordieux des miséricordieux.

 (5)Mon Dieu, accomplis, en ce mercredi, quatre choses: que ma force soit pour t’obéir, que mon activité soit pour T’adorer, que mes désirs soient en Tes récompenses, que mon renoncement soit de ce qui entraîne Tes douloureux châtiments. Car Tu es Bienfaisant pour qui Tu veux.

Livre complet des invocation - imam Sadjad Avec Ta Miséricorde, le Tout -Miséricordieux, le Très -Miséricordieux

 

Source : Livre Complet des invocations de l’Imam Sajjad (p).

 

Commentaires

Commentaires