Mleeta, la mémoire de la Résistance - Hezbollah
  • Mleeta, la mémoire de la Résistance – Hezbollah
  • Mleeta, la mémoire de la Résistance – Hezbollah
  • Mleeta, la mémoire de la Résistance – Hezbollah
  • Mleeta, la mémoire de la Résistance – Hezbollah
  • Mleeta, la mémoire de la Résistance – Hezbollah
  • Mleeta, la mémoire de la Résistance – Hezbollah
  • Mleeta, la mémoire de la Résistance – Hezbollah
  • Mleeta, la mémoire de la Résistance – Hezbollah
  • Mleeta, la mémoire de la Résistance – Hezbollah
  • Mleeta, la mémoire de la Résistance – Hezbollah
  • Mleeta, la mémoire de la Résistance – Hezbollah
  • Mleeta, la mémoire de la Résistance – Hezbollah
  • Mleeta, la mémoire de la Résistance – Hezbollah
  • Mleeta, la mémoire de la Résistance – Hezbollah
  • Mleeta, la mémoire de la Résistance – Hezbollah
  • Mleeta, la mémoire de la Résistance – Hezbollah
  • Mleeta, la mémoire de la Résistance – Hezbollah
  • Mleeta, la mémoire de la Résistance – Hezbollah
  • Mleeta, la mémoire de la Résistance – Hezbollah
  • Mleeta, la mémoire de la Résistance – Hezbollah
Publié par le

Mleeta, la mémoire de la Résistance – Hezbollah

À Mlita, un musée en plein air raconte les débuts difficiles des combattants du Hezbollah entre 1985 et l’an 2000.

Contempler les montagnes qui ont abrité les jeunes de la Résistance, sentir les parfums de fleurs arrosées par le sang de ses martyrs, écouter les gazouillements des oiseaux mêlés aux échos des invocations de Sayed Abbass el Moussaoui, se promener avec les esprits des moudjahidines martyrs dans les lieux où ils avaient vécu… Ce sont les sentiments qu’offrent Mlita à ses visiteurs.
Mlita, ce petit village d’Iklim el Toufah surplombant une large superficie des localités du Sud, et proche de la plus haute montagne libanaise, le Mont Safi, est devenu aujourd’hui un fameux site touristique de la résistance.
Mlita, cette terre du sacrifice, du courage, de la fermeté, de la lutte et de la fidélité, s’est transformée depuis 2010 en un musée représentant la culture de la résistance, son esprit, ses valeurs, son ardeur, son moral, et sa passion.
L’idée directrice de ce projet fut celle du dirigeant martyr Hajj Imad Moughnieh, qui était le plus enthousiaste à construire un complexe commémorant l’histoire de la Résistance Islamique. Mais son rêve ne fut réalisé qu’après son martyre.
Le choix du lieu convenable pour ce musée a été décidé sur le sol du sud, notamment Mlita, pour la simple raison, qu’il serait plus naturel puisque c’est le même terrain de la résistance, le véritable champ de la bataille : A Mlita, on est plus proche de la spontanéité, de la réalité, de l’âme, du moral, de l’environnement et de l’air qui ont marqué et qui continuent à marquer cette région.
Sur ces lieux mêmes, les jeunes combattants du Hezbollah creusaient, dans les années 80 et 90, les grottes à l’intérieur de la montagne et gravissaient à pied, roquettes au dos, qu’ils utilisaient pour frapper les positions israéliennes et celles de milices de Lahd toutes proches. Des milliers de combattants y ont vécu des mois ou des années, et parfois en temps glacial. Ces positions étaient toujours peuplées par ces hommes et ces jeunes qui se sont sacrifiés à tous les plans, réalisant plus tard la défaite cuisante de l’ennemi sioniste.
Visiter le site touristique de Mlita est une expérience originale permettant d’apprécier encore plus l’importance de vivre sur la terre de la résistance. Sur ses esplanades, on lit l’histoire du courage et de la victoire, mais aussi celle du sacrifice et du martyre. C’est l’histoire de la terre racontée au ciel.

Ce film projeté dans une salle de conférence ultramoderne du complexe, relate sous forme d’épopée les différentes dates et périodes de l’invasion israélienne, et, par l’intermédiaire de Sayed Hassan Nasrallah, expose les objectifs de la résistance.

 Lien du musée : www.mleeta.com

La visite
Le visiteur pourrait commencer sa tournée en se dirigeant de la place principale vers « la fosse ». Des blindés renversés reconstitués et des canons israéliens y ont été savamment disposés pour symboliser la défaite d’Israël. Ensuite, le visiteur s’engage sur le parcours du combattant. Il s’enfonce dans le maquis en empruntant un sentier rocailleux qui serpente la forêt de chênes. De part et d’autre du chemin, il distingue camouflées dans le sous bois, des statues en cire, grandeur nature, représentant des combattants en treillis qui transportent des munitions, tirent des roquettes, ou qui, blessés, se font soigner.
Ce sentier mène vers un tunnel creusé par les combattants, dans une grotte. On y trouve une salle de repos, une autre pour les opérations. Là, des vêtements sont encore accrochés sur des clous plantés dans la paroi de la grotte, des émetteurs sont rangés sur des étagères poussiéreuses, un ordinateur, un téléphone et des cartes de champs de bataille sont posées sur une table en bois. Les détails ont été si bien soignés que l’on a l’impression de vivre la réalité !

mlita_map
Le parcours se poursuit sur « La ligne de feu » où sont exposées des armes du Hezbollah : artillerie, batteries de fusées, charges explosives… Les panneaux explicatifs et le film de court-métrage racontent l’histoire de la Résistance qui débute en 1982. Dans la salle d’exposition, on peut voir le butin de guerre et les armes abandonnées par Tsahal après s’être retirée du sud Liban en l’an 2000. Des informations sur la structure de l’armée israélienne et une carte d’Israël avec des photos des cibles que les armes du Hezbollah peuvent atteindre complètent la visite.

Ce musée, n’est que la première phase d’un vaste projet. La construction d’un téléphérique reliant Mlita à la colline de Sojod (occupée par Israël jusqu’en 2000), est en cours d’achèvement et sera suivie par l’édification d’un complexe hôtelier.
Et l’entité sioniste semble être consciente de l’importance de ce complexe, puisqu’elle a déclaré qu’en cas de nouvelle attaque, le musée de Mlita fera partie des premières cibles.

telegramPour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join » En savoir plus: https://telegram.me/centrezahrafrance
02 septembre, 2014 Documentaires, Multimédia Vidéo
plus septembre 2, 2014

1 comment

  1. takdemt

    c’est une très belle vidéo, ça met beaucoup de baume au cœur de regarder les combattants pour la Justice, les Hommes de Dieu, les Hommes Libres en action, c’est magnifique !!!
    Plus de victoires sont à venir pour les déshérités de la terre, nous les attendons tout en œuvrant
    pour leur réalisation !!!

Comments are closed.

Commentaires Facebook