Clip – Salawate Fatimiya

Clip Salawate Fatimiya : Chant sur Sayyida Fatima el-Zahra, fille du Prophète Mohamed, surnommée  aussi el-Kamila et el-Batoul, considérée par les hadiths comme la meilleure femme que la terre ait jamais portée.

Clip Salawate Fatimiya [juiz_sps buttons=”facebook, twitter, google, mail”]

 

Traduction du clip Salawate Fatimiya :

– Salutation sur Fatima, la mère des arguments de Dieu sur terre –

– Ya Fatima –

Ô Fatima, fille du Prophète.

Ô Fatima, compagne de l’Imam Ali.

Ô manifestation de la lumière Divine.

Ô Zahra !

Ô Fatima, le mystère de Dieu,

Ô le diamant sur la couronne de la fidélité, tu es auguste, tu es majestueuse.

Ô Zahra !

Ô parfum du Prophète, Ô fleur du jasmin, Ô maîtresse des femmes sur terre et dans l’au-delà.

Ô parfum du Prophète, Ô fleur de Jasmin, Ô pilier du ciel !

Ô Fatima, fille du Prophète, Ô l’Amour de Mohamed et de Ali.

Ô celle qui est attentive aux orphelins.

Ô Fatima, fille du Prophète.

De toi est venu Houssein, ce lion de Dieu qui combattit jusqu’au martyr.

Ô toi que Dieu a créée de la matière du paradis, tu as enfanté la grande Zayneb qui a laissé une trace indélébile dans les pages de l’histoire.

Ô Fatima, fille du Prophète, Ô Fatima, compagne de l’Imam Ali, Ô manifestation de la lumière du monde.

Ô Zahra !

Tu es comme Marie, mère du Messie, tu es une perle, tu équivaux à toutes les fleurs du paradis.

Ô mère de son père, Ô mère de la lumière, Ô celle qui est d’une grandeur immense, tu es l’image de la fermeté, de l’honneur, de la pudeur et de la miséricorde.

Ô Fatima, fille du Prophète, Ô Fatima, compagne de l’Imam Ali, Ô manifestation de la lumière Divine.

Ô Zahra !

L’Imam Hassan apprit de toi l’Amour pour l’union dans la religion et l’Imam Hussein, de toi il apprit la bravoure pour protéger la religion.

Ô Fatima, Ô Fatima, Ô la pure, Ô la purifiée, Ô la véridique, Ô la pureté, Ô mère de son père, Ô Zahra !

Ô Fatima, Ô Fatima, Ô celle qui est agréée et qui agrée, tu es la véritable source d’el-Kawthar, tu es l’équivalente de toutes les mers de l’univers.

Commentaires

Commentaires