Martyr de l’Imam Ali al-Redhaﷺ

Le huitième Imam, Ali al-Redha (as), parvint à l’imamat après la mort de son père l’Imam Moussa (as), sur Ordre divin et décret de ses prédécesseurs. Ses connaissances, sa gentillesse, sa générosité, ses dispositions à la bonté et sa piété étaient sans limites. La période de son imamat coïncida avec le califat de Hârun et de ses fils Amin et Ma’mûn.

Le calife Ma’mûn essaya de trouver une nouvelle solution à ces difficultés politiques qui, depuis soixante-dix ans n’avaient pu être résolues par ses prédécesseurs Abbassides et il voulut désigner l’Imam Ali al-Redha(as) comme héritier présumé. L’Imam (as) déclina son offre, car il prévoyait la ruse du calife. Toutefois Ma’mûn le força à accepter le titre de successeur. Mais l’Imam (as) n’accepta cette offre forcée qu’à condition de ne prendre aucune part à l’administration du gouvernement.

Afin de mettre en action son projet, Ma’mûn demanda à l’Imam de venir de Médine à Marw. Ma’mûn organisa des réunions dans lesquelles les savants des différentes religions et sectes se réunissaient et menaient des débats scientifiques et académiques. Le huitième Imam (as) participa également à ces assemblées et se mêla aux discussions avec les savants d’autres religions . Les voyageurs retournant à leurs pays respectifs auraient relaté les larges connaissances de l’Imam (as).

empoisonement-imam-reza

Ma’mûn réalisa rapidement qu’il avait commis une erreur, car il y eut une propagation rapide de l’Islam authentique, un attachement croissant du peuple à l’Imam Ali al-Redha(as) et une audience étonnante de l’Imam (as) auprès du peuple, de l’armée et même des agents gouvernementaux.  Ma’mûn chercha un remède à ses difficultés et fit empoisonner l’Imam (as). L’Imam Ali al-Redha (as) est mort le 17 du mois de Safar en l’an 203 de l’Hégire. Ses funérailles furent conduites par son fils, l’Imam Muhammad al-Jawad (as) et il fut enterré dans la ville de Tûs en Iran, qui se nomme actuellement Mashad.

Commentaires

Commentaires