Le 10 Rajab 195H: Naissance du 9ème Imam Mohamed Al Jawad (p)
Publié par le

Le 10 Rajab 195H: Naissance du 9ème Imam Mohamed Al Jawad (p)

L’Imam Mohamed Al Taqi (le pieu), parfois nommé Al Jawad (le magnanime) est le fils du huitième Imam, Ali Al Redha (p) . Il est né le 10 Rajab en l’an 195 de l’hégire, à Médine.

Il devint Imam après la mort de son père, sur Ordre divin et par décret de ses prédécesseurs. Au moment de la mort de son père, il était à Médine.

L’Imam Al Jawad (p) est l’un des plus jeunes parmi les Imams, il avait seulement sept ans. Il vécut à l’époque des Abbassides qui ont tant persécuté les Imams. En effet, ils les craignaient, car les Musulmans, de toutes les écoles et tendances, leur vouaient une grande confiance.

Il a atteint en matière de science, de sagesse, de culture et de perfection d’esprit, un degré qui n’était atteint par aucun des savants de son époque, et ce, en dépit de son jeune âge. L‘Imam (p) avait une forte personnalité qui suscitait chez tous ses interlocuteurs le plus grand respect et la plus haute considération.

Le calife Mamoun l’appela à Bagdad qui était alors la capitale du califat et lui manifesta extérieurement beaucoup de bienveillance. Il donna même sa fille en mariage à l’Imam et le garda à Bagdad. En réalité, il voulait de cette manière exercer une étroite surveillance sur l’Imam.

Il lui fit passer une épreuve en convoquant tous les notables Abbassides, les savants de l’époque et bien sûr, l’Imam Al Jawad (p). Les personnes présentes restèrent comme des écoliers lorsque l’Imam(p) tenu absolument à répondre lui-même à toutes ces questions. Sur cette démonstration de Sciences de l’Imam Al Jawad (p), les notables et les savants quittèrent le palais la tête basse et le visage assombri.

Malgré son jeune âge, lui qui n’a vécu que vingt-cinq ans, l’Imam Al Jawad (p) a émis des hadiths qui ont été rapportés par un grand nombre de savants.

L’Imam passa quelques temps à Bagdad et puis, avec le consentement de Mamoun, repartit pour Médine où il resta jusqu’à la mort de Mamoun. Quand Moutasim devint calife, il rappela l’Imam à Bagdad et le fit empoisonner par sa femme.

Il est mort martyr le 29 Dhul-qad en l’an 220 de l’hégire et fut enterré aux côtés de son grand-père, l’Imam Mussa Al Kadhim (p), à Kâzimayn.

 

telegramPour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join » En savoir plus: https://telegram.me/centrezahrafrance
07 avril, 2017 Événements
plus avril 7, 2017

Commentaires Facebook