Jaafar Taiar – le premier ambassadeur de l’Islam

Jaafar TaiarLa deuxième Aile de l’Islam
 Ce fut un jour historique, lorsque Abou Taleb remarqua l’absence de son cher neveu, notre maître et prophète Mohammad (ppslp). Inquiet et angoissé, il commença à chercher partout. Accompagné par son fils Jaâfar, il s’éloigna de la Mecque pour chercher dans les alentours. Enfin, dans un recoin de montagne, ils aperçurent Mohammad (ppslp) en train de prier avec son cousin Ali (psl).
 La majesté et l’aspect pieux et déférent des deux prieurs illustres saisit Abou Taleb. Ne pouvant lui-même participer à cette scène sublime -sous peine de divulguer le secret de sa foi- Il ordonna vite à son fils Jaâfar de les joindre pour compléter l’aile gauche du Prophète (ppslp) ! Aussi, lui dit-il : “complète l’aile de ton cousin.”
Est-il que nul oiseau ne peut voler qu’à l’aide de deux ailes. Et il est claire qu’Abou Taleb comprenait bien qu’il fallait deux ailes puissantes et endurante pour que l’oiseau sacré du Message Islamique pût voler !
C’était la première fois que le nom de Jaâfar résonnât parmi les musulmans. Et depuis lors, cet autre enfant du “Cheikh de la place” devint le principal adjoint du Messager de Dieu (ppslp).
Jaâfar, fils d’Abou Taleb naquit vingt ans après l’année de l’éléphant, il est donc dix ans plus âgé que son frère Ali (psl). Il se distinguait parmi ses frères par sa grande ressemblance au Prophète (ppslp).

 la fondation ansariyan a déjà eu l’honneur de présenter une série concernant l’histoire des ahlul-bayt (paix sur eux) que dieu a purifies et élevés au dessus de toute infamie. L’accueil chaleureux et enthousiaste auquel cette série a eu droit et les encouragement qui nous ont comblés de toute part, et particulièrement de la part de la jeunesse musulmane francophone, nous ont amenés à présenter cette nouvelle série qui se veut complémentaire de la première et qui concerne les fidèles compagnons et apôtres de la noble progéniture prophétique, ceux qui avaient soutenu le Prophète (pbsl)* et étaient de véritables concrétisations du modèle du croyant dressé par le saint coran lorsqu’il les qualifie de : « ceux qui tiennent bon quant au serment qu’ils avaient prêté a Dieu ».

 Avec les compagnons du prophète (2-14)

Jaafar Taiar – le premier ambassadeur de l’Islam – vol.2

bouton telecharger

Commentaires

Commentaires