Le Yémen fait trembler les monarchies et l’Occident : pourquoi ? -Yahia Gouasmi [English subtitles]

Le chef Abdul Malik al-Houthi a réussi à neutraliser la capitale yéménite, Sanaa. Lors d’une intervention télévisée, il déclare ne pas vouloir le pouvoir.

Voilà un discours empreint de sagesse de la part d’un homme qui, bien qu’il ait tout entre les mains, rejette le pouvoir et fait appel aux hommes sages de la nation, éloignés de la corruption, pour former un gouvernement représentatif des citoyens. Il défend la répartition des richesses et rejette l’ingérence étrangère.

La révolution en cours au Yémen fait peur à ses voisins saoudiens et à leurs alliés occidentaux. Le peuple, qui n’aspire qu’à vivre son islam en harmonie, en paix et dans la justice, demande la destitution du régime en place.

Des Yéménites ont pris la parole pour expliquer au monde pourquoi ils participaient à cette révolution et quelle société musulmane ils voulaient construire : « l’islam est un mouvement de civilisation et de modernisation utile […] »

Par Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste

Commentaires

Commentaires