Interview : Amalgames et préjugés terrorisme du sionisme

“Tromper le peuple en lui faisant croire que ne pas être Charlie, c’est être Daech. Chaque citoyen, touché dans son subconscient se revendiquera alors “Charlie”, or cette manipulation mène le citoyen à un projet bien plus grand, projet que nous allons développer…”

Commentaires

Commentaires