La Corée du Nord menace Israël
Publié par le

La Corée du Nord menace Israël

Fort du soutien indéfectible de leur protecteur américain, les dirigeants sionistes se sentent pousser des ailes. Ils se permettent désormais de donner leur avis avec arrogance sur la crise entre Washington et Pyongyang et adoptent une attitude insultante à l’égard de la Corée du Nord.

En effet, vendredi 28 avril, le ministre de la Défense de l’entité sioniste, Avigdor Lieberman, interviewé par le site d’information Walla (basé à Tel-Aviv), a déclaré que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un était un « dingue à la tête d’une bande de fous extrémistes », que son régime « menaçait la paix du monde » et qu’il avait « franchi la ligne rouge avec ses essais nucléaires ».

 

Le responsable sioniste a ajouté que Kim Jong-un « était le plus grand allié d’Assad et de l’Iran », et qu’il y avait « un axe direct depuis la Corée du Nord en passant par l’Iran jusqu’en Syrie et le Hezbollah… Et le seul but de ces gens-là est de déstabiliser le monde entier ».

 

Ainsi, Lieberman, considéré par les plus zélés des sionistes comme un extrémiste de droite, racialiste et suprématiste, également partisan de l’extermination des Palestiniens, de la « décapitation à la hache » des arabes israéliens, ou encore de « noyer les prisonniers palestiniens dans la mer morte », se permet de traiter d’extrémiste le dirigeant coréen !

Cette diatribe contre Pyongyang a d’ailleurs suscité les critiques de nombreux politiciens israéliens à l’égard de Lieberman dont ils ont jugé les propos inopportuns.

« Le ministre de la Défense parle de manière irresponsable sur la Corée du Nord. Et il n’y a pas de Premier ministre qui surveille les jacassements et les postures des ministres », a déclaré l’ancien ministre de la guerre Moshe Yaalon sur Twitter.

 

La réaction de Pyongyang ne s’est pas fait attendre. L’agence officielle KCNA a menacé Israël et « tous ceux qui osent atteindre à la dignité du leader suprême » de subir «  une punition mille fois plus grande ».

Elle a menacé Tel-Aviv de  » représailles sans pitié « , accusé l’entité sioniste de  » crimes contre l’humanité  » et dénoncé l’occupation de la Palestine. L’agence officielle nord-coréenne a également accusé Israël d’être « le seul possesseur d’armes nucléaires illégales » de la région.

 

« La Corée du Nord, qui défend l’indépendance, la justice et la paix, soutient la lutte des Palestiniens afin qu’ils puissent obtenir des droits légitimes, notamment la libération des territoires occupés et la création d’un État palestinien avec Jérusalem pour capitale », a rappelé l’agence.

 

« C’est un stratagème cynique que de s’en prendre à la Corée du Nord afin d’échapper aux accusations de la communauté internationale, alors qu’Israël s’oppose à la paix au Moyen-Orient, occupe des territoires arabes et participe à des crimes contre l’humanité », a encore indiqué le communiqué nord-coréen.

 

On sait qu’il existe un lourd contentieux entre la Corée du Nord et Israël. En effet, la Corée est accusée de former des techniciens nucléaires iraniens et de vendre des technologies militaires ainsi que des missiles à Téhéran, au Hezbollah et à la Syrie, ce qu’Israël voit comme une « menace stratégique ».

Une collaboration qui s’étend également à la sphère souterraine, où la Corée du Nord a une forte expérience dans la construction de tunnels et d’autres installations militaires sous la surface allant vers la Corée du Sud voisine.

Comme le « Weekly Standard » l’a révélé il y a deux ans, « les Nord-Coréens n’ont pas hésité à partager leur expertise de l’effet tunnel. « Leur premier client est la République islamique d’Iran », a conclu le magazine, citant des experts de la Corée du Nord.

L’entité sioniste soupçonne donc le Hamas et le Hezbollah d’avoir pu également bénéficier de l’expertise coréenne pour la technique des tunnels.

Il est donc fort probable que les dirigeants sionistes voient d’un bon œil l’actuelle volonté de mettre au pas Pyongyang de la part des États-Unis, ce qui éliminerait ce soutien aux ennemis farouches de l’entité sioniste criminelle, notamment en matière de technologie militaire.

 

Le Parti Anti Sioniste condamne les déclarations indécentes de l’entité sioniste criminelle qui ne font que mettre de l’huile sur le feu d’une situation déjà explosive.

Par ailleurs, ces propos sont un comble quand on sait qu’ils pourraient être repris mot pour mot concernant les dirigeants de l’entité sioniste criminelle et le régime de Tel-Aviv.

Cependant, le régime terroriste israélien ferait mieux de prendre garde à ne pas trop chatouiller la Corée du Nord qui est loin d’être aussi démunie que le peuple martyr palestinien. Elle a les moyens de répondre de manière fort appropriée à toute agression sioniste…

 

Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste

Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
© http://www.partiantisioniste.com/?p=17263
telegramPour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join » En savoir plus: https://telegram.me/centrezahrafrance
06 mai, 2017 Actualité
plus mai 6, 2017

Commentaires Facebook