Attentats à Paris : La cohésion nationale menacée !
Publié par le

Attentats à Paris : La cohésion nationale menacée !

Communiqué du Parti Anti Sioniste

Au lendemain des attentats qui ont secoué Paris, les Français se demandent comment de tels événements ont pu se produire.

Il apparaît que les protagonistes des attaques étaient déjà connus des services de renseignements hexagonaux et américains, qui d’ailleurs avaient averti leurs homologues français de la dangerosité de ce groupe, ainsi que d’autres… Les Etats-Unis ont pris les mesures adéquates afin de protéger leur pays, qu’en est-il de la France ?

Qui empêche nos services de sécurité de faire leur travail ? Pourquoi les affaiblit-on ? Qui sont ces hommes politiques qui les privent des moyens nécessaires pour mener à bien leurs missions ? —Le n°2 de la Police judiciaire de Limoges s’est suicidé, il travaillait sur l’affaire « Charlie Hebdo » et se plaignait de la surcharge de travail—

Ces attentats seraient le résultat d’une négligence de la part des services de sécurité ou d’un manque de moyens octroyés ? Autre hypothèse, ils seraient le fruit d’une manipulation visant d’une part, à créer un climat d’insécurité amenant le pays vers un « choc de civilisations » et d’autre part, à instaurer un « Patriot Act » français.

Les propos récents de Roger Cukierman, président du CRIF —Conseil représentatif des Institutions sionistes—, cherchent volontairement à créer l’amalgame entre des mouvements de résistance légitimes tels le Hamas et le Hezbollah, et des organisations terroristes comme DAECH ou al-Qaïda. Il profite de l’occasion qui lui est donnée dans les médias, pour propager l’idée d’une guerre mondiale —non une guerre contre le terrorisme, mais un « choc des civilisations »—.

Le CRIF porte une lourde responsabilité quant aux événements qui se déroulent en France et au climat de tension ambiant. Quel intérêt ont nos hommes politiques à suivre son raisonnement qui pousse à la division de notre Nation ?

Les services de sécurité français doivent absolument être indépendants de toutes considérations idéologiques ou politiques et de toute influence étrangère.

Le Parti Anti Sioniste demande à nos hommes politiques et au gouvernement de répondre à nos interrogations. Il appelle les Français à manifester non « pour Charlie » mais pour que toute la lumière soit faite sur cette affaire.

 

yahia gouasmi Yahia Gouasmi, président du Parti Anti Sioniste

telegramPour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join » En savoir plus: https://telegram.me/centrezahrafrance
10 janvier, 2015 Actualité
plus janvier 10, 2015

Commentaires Facebook